Un sandre pris sur une animation lente sur le fond.

Dans la famille des carnassiers nous retrouvons : Brochet, sandre, perche, blackbass, silure.

Elle regroupe les espèces prédatrices. Ce sont des « chasseurs » qui se nourrissent d’autres proies (poisson blanc, alevins), mais également d’amphibiens, de larve/ver de terre, de rongeurs, de crustacés (écrevisse).

La pêche des carnassiers à une réglementation que l’on se doit de respecter. En effet le carnassier a une période de fermeture (pêche interdite) selon les départements, de Février à Mai (voir réglementation pour date exact). Celle-ci a lieu durant leurs périodes de reproduction. Les poissons occupés à se reproduire sont alors plus vulnérables. Le prélèvement est également réglementé avec une maille de capture selon les espèces.

Outre la période de fermeture, la pêche des carnassiers est superbe. Différentes techniques s’offrent à nous, que ce soit du bord ou en embarcation.

La pêche au leurre :

Elle peut se pratiquer des tous les milieux, que ce soit lac, rivière, canaux… C’est une technique de pêche très populaire, et fait souvent rêver. Elle permet de cibler les carnassiers grâce à une multitude de leurre. En effet dans les plus connus nous avons les leurres souples, les poissons nageurs, les leurres métalliques.

On peut considérer cette technique comme une traque où l’on doit trouver quel leurre, quel animation il vas falloir faire pour déclencher l’instinct de ces prédateurs.

En bateau :

La pêche en bateau permet de pratiquer des pêches bien spécifique, comme la pêche en verticale qui consiste à pêcher à l’aplomb du bateau, souvent utiliser pour traquer les sandres. Elle permet également de se déplacer plus vite, et de pêcher des endroits pas accessibles du bord.

Cependant elle demande un certain investissement (barque, zodiac, float-tube), et accessoirement des appareils électroniques (moteur, échosondeur…)

Le float tube reste l’embarcation la moins coûteuse, ne demandant pas de moteur car on se déplace à l’aide de palme.

Je vous accompagne à bord d’un zodiac de 3 mètres, équipé d’un moteur électrique et d’un thermique, ainsi que d’un échosondeur. Ou également en float-tube (location possible).

1 personne2 personne
Journée (6h) 180€ 160€/pers
Demi-journée (3h) 140€ 90€/pers
3 heures 6 heures
Formule -18 ans 90€ 130€

Du bord :

Elle n’a rien en envier de la pêche en bateau et nous permet de réaliser de très belle pêche avec un équipement plus léger. En effet, la pêche du bord peut permettre des sessions courtes de 1 heures, comme des sorties d’une journée. Nous n’avons besoin que d’une canne et d’un sac à dos avec quelques leurres pour partir en traque. A titre d’information, j’ai toujours une canne dans la voiture avec quelques leurres (on ne sait jamais). Cependant, du bord certaine technique comme la pêche en verticale ne sont pas possible.

Du bord, la technique principale est la pêche en linéaire (lancer/ramener).

1 personne2 personnes
Journée (6h) 160 € 130€/pers
Demi-journée (3h) 120€ 100€/pers
Une grosse perche prise par mon binôme.